l'historique

2010 : Année internationale de la Biodiversité

> Animations en binômes entre différents acteurs en Pays Mellois (Deux-Sèvres, France).

> Constat des propositions soit naturalistes « classiques » (reconnaissance d'espèces), soit « moralisatrices » et peu de d'approche systémique de manière animée.

> Manque de propositions questionnant notre regard sur la biodiversité.

 

2010-2013 : Un concept d'animation pour des scolaires

Le concept est défini : un jeu de rôle avec un questionnement sur nos différentes tolérances aux espèces qui se confrontent, qui s'opposent ou se complètent. Cette animation met en évidence la difficulté de penser un aménagement commun ou de relever des défis ensemble quand il faut additionner les représentations de chacun sur sa tolérance aux espèces. Sorte de modélisation très simplifiée de la réalité, les mécanismes sont là pour construire un échange. Les premières mises en forme se succèdent Des animations sont mises en œuvre avec des classes de primaire et de collège du département des Deux-Sèvres puis par la suite auprès du grand public lors d'événements.

 

2013 : Assises de la biodiversité en Deux-Sèvres

> Présentation de l'animation aux acteurs de la biodiversité du territoire (CNRS/CEBC, éducation nationale, réseau EEDD, collectivités locales…).

> Encouragement et incitation au développement du concept par François Lenormand (Fédération des clubs CPN, Fondation Nature & Découverte).

 

2013-2014 : Premiers pas d'un « stand » de l'animation

> Un soutien financier de la Fondation Nature & Découverte ouvre le chantier de réflexion sur une déclinaison « stand » de l'animation.

> Travail parallèle sur une exposition avec le CPIE de Gâtine Poitevine et le GRAINE Poitou-Charentes sur le thème de la biodiversité pour la ville de Niort

> Recherche de partenaires : DREAL, Fédération régionale des entreprises de travaux publics, CG79…

> Partenariat avec le CPIE sur les futurs développements de l'animation : stand mieux finalisé, amélioration de l'animation scolaire et création d'un jeu.

 

2015 : Demande de soutien pour notre projet

> Manifestation d'intérêt pour le 3ème appel à projets de la Fondation LISEA Biodiversité


2015 : Un prototype du stand « 9m2 de Terre à inventer »

> Partenariat avec les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France pour des animations au Havre, Caen (Semaine DD) et Paris (Alternatiba – COP21)

> Animations au FLIP par le CPIE en juillet 2015

> Animation au Lac du Cébron (CG79) en septembre 2015

le projet

Le projet répond à un objectif simple qui est de proposer des supports de questionnements collectifs autour de la notion de biodiversité. Travailler des représentations, interroger notre tolérance aux espèces, comprendre la complexité des systèmes « homme-nature » sont autant de buts que nous considérons comme cruciaux et tellement peu abordés.

La plupart des animations sur la biodiversité aborde ce sujet soit par l'entrée de la connaissance des espèces ou des concepts, soit par une entrée militante, engageante voire culpabilisante. Ces animations sont importantes et servent la cause de la préservation de la biodiversité. Toutefois notre proposition vient compléter ce panel en apportant une autre approche.

L'originalité de ce projet est d'aller chercher les publics là où ils en sont dans leurs représentations et convictions et de les conduire à une évidence : les problématiques liées à la biodiversité ne peuvent s'aborder que collectivement. Et ceci quelle que soit l'opinion initiale des personnes.